FR DE
A A
Sierre

Le Valais central fait son Agglo

Le Valais central fait son Agglo

Le Valais central fait son Agglo

La Confédération débloquera 32.3 millions de francs pour des projets centrés sur la mobilité dans le territoire de l’Agglo, de Ardon à Salquenen. La Ville de Sierre est concernée au premier chef.

Descriptif du projet
19 communes du Valais central se sont associées dans le projet de l'Agglo pour planifier ensemble leur avenir. Objectif: améliorer la mobilité et l'aménagement du territoire. Plusieurs projets d'importance touchent la Ville de Sierre.
Objectif
Les projets d’agglomération font partie des piliers de la politique de mobilité voulue par la Confédération. D’une approche locale, on passe à une vision globale et coordonnée des modes de transports.
Calendrier
Il dépend de chaque objet et sera fortement influencé par les éventuelles oppositions.

Les projets en détails

  • Place Beaulieu. La nouvelle place deviendra la porte d’entrée de la vaste zone de rencontre du centre-ville. 
    Coût reconnu par la Confédération: 6.4 millions.

  • Rendez-vous à la gare. Ouverture d’un nouvel accès routier à la gare à partir du pont de Beaulieu, transformation de l’actuelle Avenue de la Gare en zone piétonne, aménagement coordonné de l’espace laissé par les friches ferroviaires… Le secteur de la gare donnera un nouveau centre à la ville.
    Coût reconnu par la Confédération: 2.8 millions.

  • A vélo ou à pied vers Ecossia. La zone est déjà un pôle sportif de premier plan. C’est dans les accès qu’intervient l’Agglo, avec la création d’une traversée réservée aux piétons et aux cyclistes sur le pont qui enjambe le Rhône à Noës. A terme, cette liaison s’inscrira dans un itinéraire dédié à la mobilité douce sur les deux rives du fleuve. 
    Coût reconnu par la Confédération: 1.9 million.

  • Du centre au Rhône, tout en douceur. La liaison empruntera une route à trafic modéré avant de longer les voies industrielles de chemin de fer. Pour pousser jusqu’au fleuve, il suffira d’emprunter un passage sous la route de Lamberson et la route de transit. Cette liaison de mobilité douce fera un trait d’union entre le centre et les berges du Rhône.
    Coût reconnu par la Confédération: 0.69 million.
Rencontre et convivialité à Beaulieu Terrasses et espaces conviviaux animeront la future place.
Pont de Beaulieu Emplacement de la future rampe qui remplacera le chemin des cheminots et le passage inférieur, et offrira un nouvel accès à la gare CFF. (c) Florence Zufferey
L'avenue de la Gare Libérée du trafic, elle deviendrait une zone piétonne. (c)Florence Zufferey
Une esplanade à bâtir Plusieurs îlots offrent des potentiels d'urbanisation à proximité de la gare CFF. (c)Florence Zufferey
Du centre au Rhône tout en douceur Un itinéraire aménagé à l'ouest de la voie de chemin de fer permettra de relier le centre-ville au Théâtre les Halles. (c)Florence Zufferey
Le pont de Noës qui enjambe le Rhône. Il sera rénové et une passerelle dédiée à la mobilité douce lui sera adjointe. (c)Florence Zufferey
Sitemap  |  Powered by /boomerang - Design by Molk & Jordan
By continuing to browse this site, you agree to the use of cookies to improve your user experience and to provide website statistics.
Read the legal notice ok