Calendrier des manifestations

Art Métro Sierre : Assiette sur chevalet

Exposition avec les artistes Céline Salamin, Didier de Courten et Pierre-Yves Gabioud

Art Métro Sierre vous présentera les œuvres de 3 artistes qui se sont associés pour réaliser une très belle exposition placée sous le thème « Assiette sur chevalet ».

Voici  une présentation de ces 3 artistes :

Céline Salamin vit et travaille à Sierre. Elle commence l’Ecole Cantonale des Beaux-Arts à Sion en 1994. Elle termine sa formation à l’ECAV à Sierre en 1999. Pratiquant essentiellement la peinture à l’huile, d’après observation, elle expose très régulièrement ses natures mortes en renouvelant constamment le genre. Sur toile, papier journal ou assiettes en plastique, Céline Salamin peint des fleurs, des fruits et des légumes, moisis ou pas encore. Elle a bénéficié de la Bourse d’encouragement à la création de l’Etat du Valais en 2001.

Depuis le début de sa carrière, Didier de Courten imagine, crée, raconte une histoire à chaque saison en dessinant tous ses plats et en restant très réservé sur la qualité de son talent. A chaque changement de carte, ses croquis prennent vie dans chaque plat. Dentelle, orfèvrerie, plats ciselés, ce sont les images qu’évoque la délicate cuisine de Didier de Courten. Il marie avec talent la subtilité des goûts, des parfums, des couleurs, la finesse des formes dans des compositions qui confinent à l’œuvre d’art au point que l’on hésite parfois à perturber cette savante et méticuleuse harmonie. Et ce sont ces dessins pleins de saveur et de talent qui seront exposés dans la galerie.

Pierre-Yves Gabioud
est né à Praz-de-Fort le 9 février 1953 dans le Val d’Entremont. Il quitte le Valais à l’âge  de 21 ans pour élargir son horizon et acquérir expérience et maturité. C’est ainsi que durant 15 ans, il vivra dans différentes communautés d’artistes à Zurich, en Autriche et dans les Iles Canaries. En 1995, riche d’expériences, il retourne à la case départ à Praz-de-Fort et étudie le dessin, la peinture et la gravure. PYG est un artiste autodidacte. Il se reconnaît comme un artisan . Devant sa feuille blanche, il observe, il attend que l’idée germe et prend ensuite le crayon pour la figer sur le papier. Cette esquisse lui servira de base pour l’appliquer dans diverses techniques.