FR DE
A A
Sierre

Plantes envahissantes: Sierre poursuit sa lutte

Plantes envahissantes: Sierre poursuit sa lutte

Renouées du Japon, solidages, buddleias ou encore ailantes : ces plantes exotiques essaiment sur le territoire sierrois. Les néophytes envahissantes se répandent massivement aux dépens de la flore locale et causent des dommages autant pour la biodiversité que pour l’agriculture, les infrastructures ou la santé publique. La Ville de Sierre renforce les mesures pour lutter contre ces plantes envahissantes.

Plantes envahissantes: Sierre poursuit sa lutte

Renouées du Japon, solidages, buddleias ou encore ailantes : ces plantes exotiques essaiment sur le territoire sierrois. Les néophytes envahissantes se répandent massivement aux dépens de la flore locale et causent des dommages autant pour la biodiversité que pour l’agriculture, les infrastructures ou la santé publique. La Ville de Sierre renforce les mesures pour lutter contre ces plantes envahissantes.

Crédits photo: Pfyn-Finges

 

Pour contrer activement ces plantes envahissantes, les employés des « parcs et jardins » et de la voirie ont reçu une formation spécifique organisée par le parc naturel régional Pfyn-Finges, théorique puis pratique, pour les reconnaître et les éliminer. Ils ont ainsi adapté leur manière de travailler pour que la lutte soit plus efficace.

Une lutte pour limiter l’expansion de ces plantes

Les zones des Petits Lacs et du canal de Chippis sont particulièrement concernées par la renouée du Japon. Cette plante s’étend très rapidement grâce à des rhizomes, des racines souterraines horizontales qui donnent naissance à de nouvelles tiges, parfois à plusieurs mètres du végétal d’origine. Les faucher ne suffit pas et provoque même l’effet inverse. En effet, elles se diffusent également par fragments : il faut donc les arracher puis les éliminer en les incinérant. Dans les cas les plus sensibles, les employés déposent ensuite une bâche recouverte de terre sur la zone pour éviter la repousse. Ponctuellement, la Ville fait appel au triage forestier pour effectuer une lutte plus spécifique sur certaines zones.

En faveur de la biodiversité

Ces néophytes envahissantes sont également présentes en milieu urbain, et il n’est pas rare d’en voir en pleine ville, dans les parcs ou encore dans les jardins privés : des ailantes dans une allée de buissons, un buddleia ou arbre à papillons pour agrémenter un jardin privé, des solidages au bord d’une route…

Vous aussi, soyez des acteurs de la lutte contre ces plantes envahissantes : privilégiez des plantes indigènes dans vos jardins et soyez attentifs aux végétaux aux abords de vos habitations. Apprenez à les reconnaître grâce à cette page du site du parc naturel régional Pfyn-Finges ou sur le site du canton du Valais.

 

Plan du site  |  Powered by /boomerang - Design by Molk & Jordan
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok