Mise à l'enquête du Pont de Beaulieu : 5 oppositions

Mise à l'enquête du Pont de Beaulieu : 5 oppositions

La Ville de Sierre a remis à l’enquête les éléments routiers relatifs à la reconstruction du Pont de Beaulieu. A l’issue du délai, cinq oppositions ont été déposées. La Municipalité en a pris connaissance et les a traitées, puis les a transmises à l’Autorité cantonale compétente, accompagnées des prises de positions communales.

Mise à l'enquête du Pont de Beaulieu : 5 oppositions

La Ville de Sierre a remis à l’enquête les éléments routiers relatifs à la reconstruction du Pont de Beaulieu. A l’issue du délai, cinq oppositions ont été déposées. La Municipalité en a pris connaissance et les a traitées, puis les a transmises à l’Autorité cantonale compétente, accompagnées des prises de positions communales.

Le pont de Beaulieu représente un axe routier et piétonnier important entre le nord et le sud des voies CFF pour la Ville de Sierre et la région. De nombreuses pièce d’un puzzle complexe dépendent de cette liaison, notamment l’amélioration de la gestion du trafic motorisé au centre-ville et l’aménagement de futurs projets immobiliers et urbains. Il a été détruit en 2018 pour permettre le passage des trains à deux étages.

Lors de la première mise à l’enquête pour reconstruire cet axe, un groupe de riverains a fait opposition sur la procédure choisie et a obtenu gain de cause en 2020 auprès de la dernière instance, le Tribunal fédéral.

Afin de faire avancer le projet dans les meilleurs délais avec la meilleure solution en termes de coûts et de sécurité, la Ville a remis à l’enquête au mois de juin les aménagements routiers, via une procédure de compétence cantonale, séparée, comme demandée par le TF. Après le délai légal de 30 jours, cinq oppositions au projet ou aux expropriations ont été déposées. Celles-ci ont été traitées et préavisées par le Conseil municipal, puis transmises pour un traitement auprès de l’Autorité cantonale compétente.

Si de nouveaux recours devaient surgir, il faudra compter sur plusieurs mois supplémentaires pour le traitement des oppositions au niveau cantonal et fédéral. Une fois les autorisations obtenues, les travaux devront être mis en soumission de manière coordonnée avec les CFF, en fonction notamment des planifications des coupures du trafic ferroviaire (cette planification doit être annoncée deux ans à l’avance). Toutes ces étapes franchies, la construction pourra débuter pour une durée de 15 mois.

A voir
*Services techniques*
Rue du Bourg 14
3960 Sierre
027 452 04 14
Plan du site  |  Powered by /boomerang - Design by Molk & Jordan
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok